Témoignage sur le génie physique à l'École Polytechnique de Montréal

ISBN9782553014260 EditeurPresses internationales Polytechnique pages460 Parution2008-10-14
Acheter la version papier
@ 41,95 $
Partager

Quatrième de couverture

Dès le début du vingtième siècle, les physiciens eux-mêmes considéraient la physique classique et la physique quantique comme deux univers physiques à la fois complémentaires et conflictuels, ce qui illustre bien la nature ambiguë de leurs relations. Peu de documents décrivent l'histoire, l'idéologie et le cheminement de l'option universitaire du génie physique moderne axée sur la microphysique quantique appliquée au Québec. Pourtant, le génie physique a joué un rôle de premier plan dans l'évolution et la formation d'ingénieurs, de professeurs d'université, de chercheurs et d'administrateurs d'ici, notamment à l'École Polytechnique de Montréal.

L'ouvrage retrace une partie importante des 50 ans du Département de génie physique de l'École Polytechnique de Montréal, soit celle des décennies 1950, 1960 et 1970 ; il présente son cheminement, de ses débuts à titre de département à statut minoritaire jusqu'à l'établissement d'un programme de formation à part entière qui a engendré une nouvelle génération d'ingénieurs de recherche dans l'univers de la physique quantique. Reflet des préoccupations et polémiques de l'époque, ce témoignage constitue un document de référence pour les ingénieurs en physique et les physiciens québécois.

AUTEUR
Jean-Marie Gagné est physicien et professeur émérite à l'École Polytechnique de Montréal. Il a été membre fondateur du Département de génie physique, dans cette même institution.

Argumentaire

.
.