Pratiques économiques solidaires québécoises en contexte de développement durable (Chapitre PDF)

PDF ISBN9782553015731 EditeurPresses internationales Polytechnique pages22 Parution2010-03-10
Partager

Argumentaire

Chapitre tiré du livre Développement durable et responsabilité sociale. La contribution du Collectif d'études sur les pratiques solidaires (CEPS) - avec ses dimensions méthodologiques et analytiques exemplaires - replace certains NMSE dans le cadre plus large des pratiques économiques solidaires telles qu'elles se manifestent au Québec. À la réflexion sur les NMSE, ce chapitre apporte un important approfondissement des notions de producteur et de consommateur et montre que, dans un contexte de reconfiguration des modalités de régulation, ces notions se métamorphosent selon les objectifs socioéconomiques et les pratiques privilégiées par les initiatives. À côté de la distinction radicale entre producteur et consommateur qui est proposée dans le système économique dominant, il existe donc une multitude de phases intermédiaires permettant de rapprocher, voire de conjuguer, ces deux figures. Le travail du CEPS démontre aussi la présence d'une grande variabilité dans le degré de conformisme ou d'indépendance des pratiques solidaires vis-à-vis du système économique, ce qui influe d'autant sur leur potentiel de transformation. On pourrait dès lors considérer les NMSE comme des variantes plutôt conformistes de ces pratiques économiques solidaires.
Corinne Gendron est professeure à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal et titulaire de la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable.

Jean-Guy Vaillancourt a enseigné la sociologie comme professeur durant 40 ans à l'Université de Montréal. En 2009, il a reçu le Prix ACFAS - Michel-Jurdant pour souligner le travail de pionnier qu'il a accompli à titre d'écosociologue et sa contribution exceptionnelle aux domaines de l'environnement, de la solidarité internationale et de la paix.

René Audet est chercheur postdoctoral au Département de sociologie et d'anthropologie de l'Université d'Ottawa.