Moi je lui donne 5/5

ISBN9782356711410 EditeurPresses MINES ParisTech pages158 Parution2014-11-14
Acheter la version papier
@ 34,00 $
Partager

Quatrième de couverture



Partout sur le web, les internautes sont incités à donner leur avis et à s'exprimer librement. Les opinions des consommateurs se sont-elles fait une place face au pouvoir des élites expertes ? Peut-on parler d'un empowerment ? Les auteurs ont mené une enquête fouillée sur un site qui héberge de très nombreuses critiques de films émanant de cinéphiles ou d'amateurs ordinaires et ils remettent en cause nombre d'idées reçues. On découvrira des critiques amateurs passionnés et prêts à en découdre avec les jugements des experts; on verra combien ce monde d'auteurs, si hétérogène, s'avère hiérarchisé ; on comprendra que, de manière paradoxale, plus un amateur écrit, plus il reprend les normes de la critique professionnelle. L'enquête regarde aussi l'envers des pratiques amateurs : ceux-ci savent-ils en effet que leurs critiques sont bien moins influentes que les bandes-annonces des films et qu'elles intéressent fort peu les professionnels du site qui fondent leur modèle économique sur les notes et non sur les textes ? Cet ouvrage invite ainsi à reposer la question de la place de la créativité amateur dans le monde de l'internet.



Commander

sur Pressesdesmines.com

Plus de 200 ouvrages
dans 12 collections

Commandez votre ouvrage
au format papier
ou électronique

Paiement sécurisé
par CB ou par chèque

Votre ouvrage livré
chez vous


Nos collections
•Développement durable
•Economie et gestion
•Histoire, sciences et sociétés
•i3
•La Fabrique
•Les Cahiers de l'EMNS
•Les cours
•Libres opinions
•Lilith
•Management des Technologies
- See more at: http://www.pressesdesmines.com/moi-je-lui-donne-5-5.html#sthash.Xj5areaU.dpuf
Dominique Pasquier est sociologue Directrice de recherche au CNRS, enseignant-chercheur à Télécom ParisTech, ses travaux portent sur la sociologie de la culture et des médias.
Après une série de travaux consacrés à l'analyse des professionnels de la télévision, ses recherches ont porté sur la réception de la fiction télévisuelle et la constitution des publics médiatiques.
Elle travaille actuellement sur l'articulation entre les pratiques de sociabilité, les pratiques de communication à distance et les pratiques culturelles et de loisir.

Spécialiste de l'informatisation des traitements lexicaux et membre de l'Oulipo depuis 2003, elle a beaucoup travaillé sur la catégorisation sémantique des usages et des parcours sur le Web. Valérie Beaudouin est aussi responsable du laboratoire « Usages, créativité, ergonomie » de France Telecom R&D, dédié à l'application des sciences humaines à l'innovation. Elle enseigne également au département de Sciences Humaines et Sociales de Télécom ParisTech1. Son ouvrage Mètre et rythme du vers classique. Corneille et Racine explore, avec des méthodes issues de la linguistique informatique et sur des ensembles de vers (80 000 vers du théâtre de Corneille et Racine), les relations qu'entretiennent le mètre et le rythme dans le vers. Prenant appui sur la théorie du rythme de Pierre Lusson et Jacques Roubaud, il propose un modèle métrique hiérarchisé de l'alexandrin, où chacun des niveaux du modèle est constitué d'une unité métrique qui se répète.

Tomas Legon
Membre associé/Docteur du CEMS (EHESS)
Attaché Temporaire d'Enseignement de Recherche à temps complet au département Sciences de l'Education de Paris 8
Co-organisateur de l'Atelier de doctorants « Méthodes et terrain en sociologie de la culture