Ingénierie de la performance des entreprises

CollectionPro'Didakt ISBN9782553016790 EditorPresses internationales Polytechnique pages212 Published2014-11-28
Buy paper version
Share Blurb

Back Cover

Bien qu'elles investissent parfois beaucoup d'argent dans des approches d'optimisation de la performance comme le Lean Six Sigma, les entreprises connaissent souvent des résultats mitigés en raison de divers facteurs : leadership déficient de la direction, défaut d'alignement sur la stratégie, travail en silos, objectifs contradictoires entraînant des situations conflictuelles, manque de motivation et de mobilisation du personnel, etc. Le noeud du problème est le « huitième gaspillage » (expression inspirée des sept gaspillages du système de production de Toyota), c'est-à-dire la sous-utilisation des talents du personnel. C'est pour y remédier que l'ingénierie de la performance a été développée. Elle préconise en premier lieu la mise en place d'une structure de création de la performance visant à intégrer toutes les unités fonctionnelles et tous les processus de création de valeur; elle repose sur les cercles de performance, des équipes structurées presque autonomes dédiées à la création de la valeur et de la performance. Ensuite seulement les principes d'amélioration continue du Lean Six Sigma et de la théorie des contraintes peuvent-ils être mis en oeuvre efficacement, en appliquant le bon remède au bon problème, de la bonne façon et au bon moment.

Blurb

CIBLE
Cet ouvrage s'adresse aux dirigeants d'entreprises qui souhaitent voir leur organisation accéder à la fine pointe de la productivité et y demeurer, devançant ainsi la concurrence. Il guidera les gestionnaires dans l'implantation d'une méthodologie structurée qui placera rapidement leur entreprise au rang des organisations de « classe mondiale », avec des performances financières à l'avenant.
Jean-Roch Leclerc détient un MBA de l'Université du Québec à Montréal et une maîtrise en génie industriel (spécialisée en
statistiques) de l'École Polytechnique de Montréal. Il possède la certification d'ingénieur qualité de l'American Society for Quality (CQE-ASQ), est maître ceinture noire Six Sigma certifié de l'Université de Villanova (CSSMBB) et est membre de l'Association des statisticiennes et des statisticiens du Québec. Il agit fréquemment à titre de consultant en gestion de la performance auprès de grandes entreprises pour le compte de SIGMu Management, firme qu'il a fondée.

*À la page des remerciements, une erreur s'est glissée dans l'adresse de courrier électronique à laquelle on peut joindre l'auteur. Celle-ci aurait dû se lire de la façon suivante : info@sigmumgt.com
TABLE DES MATIÈRES

Avant-propos
Remerciements
Introduction

Chapitre 1
Système de mesure de la performance
1.1 Introduction
1.2 Qu'est-ce que la performance organisationnelle?
1.3 Moteur de création de la performance
1.4 Le TRG comme mesure de performance
1.5 Unité équivalente
1.6 Incapacité de transformation en unités équivalentes
1.7 Transformation financière des gains de performance
1.7.1 Gains relatifs à la disponibilité
1.7.2 Gains relatifs à l'efficacité
1.7.3 Gains relatifs à la qualité
1.8 Conclusion

Chapitre 2
Organisation matricielle et implantation d'équipes semi-autonomes
2.1 Introduction
2.2 Management par unités fonctionnelles
2.3 Structure organisationnelle propice à la création de la performance
2.4 Cercles de performance
2.5 Un exemple manufacturier
2.6 Conclusion

Chapitre 3
Positionnement des indicateurs de performance
3.1 Introduction
3.2 Intégration du TRG
3.3 Indicateurs de qualité
3.4 Indicateurs d'efficacité
3.5 Indicateurs de disponibilité
3.6 Confection des indicateurs à la main
3.7 Principes à prendre en compte pour les réunions des cercles
de performance
3.8 Conclusion
?
Chapitre 4
Gestion des indicateurs problématiques par le Lean, le Six Sigma
et la théorie des contraintes
4.1 Introduction
4.2 Approche de résolution de problèmes
4.3 Indicateurs problématiques de disponibilité
4.3.1 Formation des équipes
4.3.2 Configuration des mises en course
4.3.3 Disponibilité de l'équipement
4.3.4 Intrants adéquats et disponibles
4.3.5 Disponibilité liée à d'autres processus
4.4 Indicateurs problématiques d'efficacité
4.4.1 Formation de l'équipe d'amélioration de l'efficacité
4.4.2 Efficacité des processus
4.4.3 Performance de l'équipement
4.4.4 Qualité des intrants
4.4.5 Théorie des contraintes et équilibrage de la chaîne
de production
4.4.6 Refonte des processus d'affaires
4.5 Indicateurs problématiques de qualité
4.5.1 Formation de l'équipe d'amélioration de la qualité
4.5.2 Cerner la variation et les paramètres
4.5.3 Capacité, capabilité et comportement statistique
4.5.4 Résolution des problématiques de qualité
4.5.5 Importance de la prise de mesures
4.5.6 Récapitulation
4.6 Conclusion

Chapitre 5
Situations particulières et pièges à éviter
5.1 Introduction
5.2 Pièges à éviter concernant les cercles de performance
5.3 Utilisation de mauvais indicateurs
5.4 Incompréhension des chiffres soutenant les indicateurs
5.5 Comment éliminer les références circulaires opérationnelles
5.6 Conclusion

Chapitre 6
Vers une nouvelle philosophie du Six Sigma
6.1 Introduction
6.2 La véritable raison de l'échec des projets Lean - Six Sigma
6.3 Le remède : le leadership des cadres
6.3.1 Les besoins du personnel de la base opérationnelle
6.3.2 Les besoins du leader
6.3.3 Réponses pertinentes à ces deux besoins
6.3.4 Les besoins des unités de soutien
6.4 Une journée en ingénierie de la performance
6.5 Conclusion

Conclusion - Vers un nouveau système de management
et de la performance
Annexe A Le Lean en résumé
Annexe B Le Six Sigma en résumé
Annexe C Confection de séries temporelles à l'aide d'Excel
et de Minilab
Annexe D Désaisonnalisation et transformation de données cycliques
Annexe E Cartographie du flux (bloc) de processus
Annexe F Mieux comprendre le comportement des chiffres et des choses
grâce au comportement statistique (SPC)
Étude de cas 1 - Processus d'extraction souterraine de minerai
Étude de cas 2 - Bio-Bois
Bibliographie